4ebed7efffc0e4484ba2a62c9aa5f0c1.jpg
49cc71f707a57070b6e1ec9be66577e7.jpg
  • Tours
  • Hôtels
  • Appartements à louer
  • Événements
No result...
No result...
No result...
Spectacles

Mont Ararat

Le symbole naturel le plus célèbre de l'Arménie est le mont Ararat, Arche de la couchette de la légendaire Noé. Mont Ararat est constitué de deux sommets, une forme conique, avec une base commune. Arméniens appellent les noms des deux frères légendaires Sis (petit Ararat, hauteur - 3925 m) et Masis (Ararat grande hauteur - 5165 m). Cette conscience est frappant paysage naturel est le résultat de l'activité volcanique. Voilà pourquoi la montée vers le Masis très dangereux: les pistes sont coupées par des ravins qui convergent vers un pics escarpés et rocailleux couverts de neige. Les chercheurs croient que le nom de l'ancien royaume d'Ourartou arménienne est précisément le nom du mont Ararat.

 

 

Temple de Garni

garniLe temple de Garni (en arménien : Գառնի) est un temple païen situé à Garni en Arménie à environ 30 kilomètres au sud-est d'Erevan. Le souverain Tiridate Ier a édifié le site en 77, comme l'atteste l'inscription en grec de la pierre de fondation, sur un petit plateau situé sur une colline entourée de montagnes. Le temple était dédié au dieu du soleil Mithra et surnommé « le Temple du Soleil ». En ruine à cause d'un terrible séisme en 1679, il est reconstruit à partir des années 1970 avec un grand nombre des pierres d'origine restées sur place après le tremblement de terre. De larges gradins précèdent l'entrée principale du temple de Garni. Le complexe de la forteresse, résidence des rois arméniens, comprenait des édifices palatins, des logements pour la garnison de la forteresse et d’autres locaux, tous disparus de nos jours.

 

Geghard monastère

GeghardGeghard ou Gherart (en arménien Գեղարդ), ou encore Sainte-Lance de Geghard, est un monastère arménien situé dans le marz de Kotayk, près d'Erevan. Le complexe a été fondé au xiiie siècle. Geghard était appelé « monastère des sept églises » ou « monastère des 40 autels », probablement au Haut Moyen Âge, avant de recevoir ultérieurement le nom Geghardavank, « monastère de la lance » , référence à la Sainte Lance. Selon la tradition, il aurait été fondé au temps des premiers chrétiens et était alors dénommé Aïrivank ou « monastère rupestre ». Le monastère est classé depuis l'an 2000 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 

 

Khor Virap

KhorVirapKhor Virap est situé sur le site de l'ancienne Artashat de capital, qui a été fondée dans le II. BC. e. Roi Artashes I (dynastie parthe). Virap traduit de moyens arméniens fosse. Sur le site du monastère était une prison dont 13 ans passés Grégoire l'Illuminateur du fait que lors de l'un des rituels païens Gregory refuse de prendre part, et parle de sa foi et de l'origine. Selon la légende de la fosse dans laquelle il a été jeté, il était plein de serpents et les scorpions, et il a dû mourir, mais il a vécu pendant 13 ans. Il délivre Roi Trdat de la maladie. Tiridate prend en 301 AD au christianisme lui-même et fait la religion de l'état. Arménie a été le premier pays au monde à adopter le christianisme. Gregory est devenu le premier Patriarche arménien dans le monde chrétien est devenu connu comme Grégoire l'Illuminateur. La première église sur le site a été construit en VII., mais a été détruite par un tremblement de terre. L'église actuelle a été construite au XVIIe siècle. Khor Virap est l'un des sanctuai es de l'Eglise apostolique arménienne est un lieu de pèlerinage pour les chrétiens et tous les croyants dans le monde.
Le monastère est également connu que la proximité du mont Ararat et donc voir les sommets mythiques dans le voisinage seulement de cet ancien monastère.

Erebouni

ErebuniErebouni est une ancienne forteresse de l'Urartu, bâtie par les rois Argishti Ier et Sarduri II au début du viiie siècle av. J.-C., en 782 selon une inscription en écriture cunéiforme sur une dalle de basalte trouvée sur le site, pour « asseoir la puissance du pays et intimider ses ennemis ». Elle se trouve actuellement en Arménie, sur le site d'Arin Berd, situé dans les faubourgs d'Erevan.

 

 

 

 

Tatev monastère

TatevTatev (ou Tatew, Tat'ew, Datev, Tathev1 ; en arménien Տաթեվ) est un monastère arménien situé dans la région de Goris, à 316 km d’Erevan au sud-est de l'Arménie, dans le marz de Syunik, anciennement province du Zanguezour. Ce monument, le plus important du sud du pays, a été placé par l'Arménie sur sa liste indicative du Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1995. Le monastère a été construit entre le xe et le xiiie siècles, à l’emplacement d’un sanctuaire ancien. C'était un très grand centre intellectuel de l'Arménie, entre 1390 et 1453.

 

 

 

Zvartnots

ZvartnotsZvartnots ou Zvarnotz (en arménien : Զվարթնոց) est une banlieue d'Erevan, la capitale de l'Arménie, où se trouve un des plus importants sites archéologiques du pays, inscrit depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO avec la cathédrale et les églises d'Etchmiadzin. Signifiant « la force vigilante », la cathédrale du lieu a été construite de 642 à 662, sur l'initiative de Nersès III dit « le Bâtisseur », le catholicos de l'époque, en plan de tétraconque (quatre conques) à galerie circulaire. Il y avait à l'origine un grand palais ; le bâtiment a cependant été détruit à cause d'un tremblement de terre au xe siècle. La cathédrale possède un plan original car elle est de forme circulaire.

 

 

Sainte-Etchmiadzin

EtchmiadzinLa cathédrale Sainte-Etchmiadzin (en arménien Մայր Տաճար Սուրբ Էջմիածին, Mayr Tajar Surb Ejmiatsin, « cathédrale-mère de Sainte-Etchmiadzin ») est le plus ancien édifice chrétien arménien. Sa première construction date de 303, mais elle a été par la suite reconstruite en 484. Au cours des siècles suivants, l'édifice a été maintes fois remanié, et seuls les murs nord, sud et ouest datent du ive siècle. La cathédrale possède de beaux témoignages de la sculpture arménienne chrétienne avec par exemple un bas-relief représentant saint Paul et sainte Thècle ainsi que des oiseaux et une croix. Sourp Etchmiadzin abrite trois reliques : celle de la lance de la Passion, la main de saint Grégoire, et du bois de l'arche de Noé. Depuis 2000, le complexe religieux d'Etchmiadzin ainsi que le site archéologique de Zvartnots sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 

Haghpat

Haxpat newHaghpat, un complexe religieux fondé au 10ème siècle et inclus dans la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le plus important des bâtiments de type coupole Hall est Nshana église de Haghpat, fondée par Khosrovanuish en 976 et achevé en 991. Il se distingue par sa compacité et formes harmonieusement équilibrées couronnées avec un énorme dôme. A l'intérieur, la forme de fantaisie des butées haute coupole, en saillie vers le centre, est facilement combiné avec de hautes arcades, reposant sur eux et sur l'évolution de la semi-circulaire à la forme pointue. La décoration, sculpture ornementale en particulier, est très modeste.

 

 

 

Sanahin

SanahinOn y trouve le monastère de Sanahin datant du xe au xiiie siècles. Celui-ci a rejoint celui de Haghpat en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, tous deux sous le numéro 7771, car « ce bien est d'une valeur universelle exceptionnelle et constitue un exemple remarquable de l'architecture religieuse qui s'est développée en Arménie du xe au xiiie siècles ».

 

 

 

 

 

Noravank

NoravankNoravank (en arménien Նորավանք, « nouveau monastère ») ou Noravank d'Amagh(o)u est un monastère arménien situé dans une gorge de la communauté rurale d'Areni, non loin de la ville d'Eghegnazor, dans le marz de Vayots Dzor, au sud de l'Arménie. Bâti sur l'emplacement d'une église des ixe - xe siècles, le complexe est refondé au xiie siècle mais date essentiellement des xiiie et xive siècles ; il devient le mausolée des Orbélian. Noravank est aujourd'hui l'une des cinq attractions touristiques majeures de l'Arménie. Le monastère et la haute vallée de l'Amaghou sont placés depuis 1996 sur la liste indicative arménienne du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 

 

Zorats Karer ou Karahunj

Zoratc QarerZorats Karer (en arménien Զորաց Քարեր), aussi appelé Karahunj (Քարահունջ, « voix des pierres »), est un site mégalithique de la région de Syunik en Arménie. C’est un ensemble de centaines de pierres verticales sur un terrain de 3 ha à 1 770 m d’altitude. Toutes les pierres du monument sont de basalte et certaines ont des trous. Le site serait un ancien observatoire destiné à suivre les mouvements des astres et à mesurer le temps. Karahunj a été comparé à Stonehenge, Carnac et Newgrange, ces derniers étant aussi identifiés comme observatoires et lieux de culte au soleil. Certains astronomes pensent que ce monument aurait 6000 – 8000 ans et daterait donc du IVe ou du VIe millénaire av. J.C.

 

 

Lac Sevan

SevanLe lac Sevan (en arménien Սևանա լիճ), mer / lac de Gegham (Գեղամա ծով / լիճ) en arménien classique, ou lac Gegharkuni (Գեղարքունի լիճ)2, est le plus grand lac d'Arménie, « véritable mer intérieure de 1 400 km2 (deux fois et demie le lac Léman) dotée du reste d'un régime à certains égards marin». C'est l'un des plus vastes lacs d'altitude du monde. Il est situé dans la province de Gegharkunik, à l'est de l'Arménie. Il reçoit les eaux de 28 rivières et a comme émissaire la Hrazdan (Razdan), qui se jette dans l’Araxe. Avec le lac de Van et le lac d'Ourmia c'est l'un des trois grands lacs de l'ancien royaume d'Arménie, surnommés les « mers d'Arménie ». Ce lac sert de réservoir naturel en eau.

 

 

Musée National d'Histoire et de la Galerie d'art de l'Arménie

History museumLe Musée National d'Histoire de l'Arménie et la Galerie d'art de l'Arménie sont situées dans un même bâtiment à la place de la République, au cœur d'Erevan. Ils affichent l'histoire et de l'art de l'Arménie pour toute la période de l'existence de cet état. Le Musée d'Histoire d'Arménie est un musée en Arménie avec les ministères de l'archéologie, la numismatique, ethnographie, histoire moderne et la restauration. Il dispose d'une collection nationale de 400.000 objets.
Et des expositions consacrées à différentes époques et des événements dans l'histoire de l'Arménie sont souvent tenues ici.
En outre, des collections de ces musées sont reconstituées chaque année.

 

 

Matenadaran

MatenadaranLe Matenadaran (en arménien Մատենադարան, « bibliothèque ») ou Institut Machtots de recherches sur les manuscrits anciens est l'un des plus riches dépôts de manuscrits et de documents au monde. Situé à Erevan, la capitale arménienne, il compte plus de 17 000 manuscrits et environ 300 000 documents d'archives. Son histoire remonte au ve siècle et à la création du matenadaran d'Etchmiadzin, que la tradition fait remonter à l'invention de l'alphabet arménien par Mesrop Machtots en 405. Propriété publique et inscrit au registre international Mémoire du monde de l'UNESCO, l'Institut, de par ses missions et ses collections, constitue aujourd'hui « un des lieux essentiels de l'élaboration et de la transmission de la mémoire nationale en Arménie». L'histoire du Matenadaran moderne remonte, via le matenadaran d'Etchmiadzin (à l'époque Vagharchapat), à 405 et à la création de l'alphabet arménien par Mesrop Machtots, selon la tradition ; Lazare de Pharbe atteste en tout cas de son existence au ve siècle. Son activité s'intensifie particulièrement à partir de 1441 et du transfert du Catholicossat de Sis à Etchmiadzin. Les attaques dont fait l'objet la ville au xviiie siècle mettent toutefois à mal le matenadaran, pillé pour la dernière fois en 18044 ; ce n'est qu'à partir de 1828 et du rattachement de l'Arménie orientale à la Russie que son développement reprend. En 1840 est publié un premier catalogue, préfacé par Marie-Félicité Brosset5, répertoriant 312 manuscrits ; le second catalogue, de 1863, en relève 2 340.

Cascade Erevan

kaskadErevan cascade est l'un des célèbres cascades créés dans le XX siècle. Stade d'Erevan comprend un certain nombre de solutions architecturales inhabituelles. Par exemple, la cascade de chutes d'eau dans les tubes qui forment des motifs, y compris - RA symboles traditionnels. Sur le mur du fond de la cascade bordée de mosaïque unique - poissons de pierres de couleur.
Merci à philanthrope américain Gerard Gafeschyan stade d'Erevan de construction a été achevée le 17 Novembre 2009 et il a été ouvert centre des arts. La base de la collection mis collection privée du fondateur. Près des étapes menant au sommet sont diverses fontaines, massifs de fleurs. Fontaines et ornements divers comprennent les obélisques, qui étaient inhérentes à l'ancien état d'Ourartou. Cascade - un lieu de vacances favori de tous les résidents et les touristes Erevan. De plateformes d'observation sur les gradins de la Cascade peut observer différents paysages urbains, qui sont la toile de fond pour grandes et petites du mont Ararat.

Tsitsernakaberd

Tsisernakaberd newTsitsernakaberd est un complexe mémorial dédié à la mémoire des victimes du génocide arménien de 1915 et situé sur les collines du même nom, qui est traduit comme «forteresse d'hirondelles".
Le mémorial de Tsitsernakaberd est devenu le principal lieu de mémoire et le deuil des morts pour les Arméniens. Le complexe se compose de stèle de 44 mètres transmis vers le ciel et divisé en deux parties par une fissure allant de bas en haut, la tombe symbolique composé de 12 dalles de béton autour de la flamme éternelle brûlant à une profondeur de 1,5 mètres et de 100 mètres mur commémoratif, avec les noms de toutes les villes et villages où des massacres avaient eu lieu. Tous les éléments du complexe représentent les caractéristiques du génocide arménien: la stèle brisée symbolise le peuple divisé de l'Arménie, des plaques de 12 - 12 domaines dans lesquels l'extermination avait lieu.
Chaque année, Le 24 Avril centaines de milliers de gens viennent ici pour commémorer les victimes du génocide et de jeter des fleurs à la flamme éternelle. Merci pour les efforts de la diaspora arménienne ce jour est entré dans l'histoire de nombreux pays et partout dans le monde il ya des monuments à ceux qui ont perdu leurs vies innocentes.
Musée du Génocide arménien a ouvert ses portes en 1995. Il est situé à proximité du mémorial et affiche les photos et les publications des témoins du génocide arménien. À proximité du musée il ya une allée d'arbres plantés par les dirigeants mondiaux, qui ont visité Tsitsernakaberd.